Pour archive : descriptifs des stage 2020

Cette année, nous renouvelons la formule de 2018 et 2019, avec 4 master-class :
CLARINETTE (Laurent Clouet) : tout type de clarinettes (sib, la, sol – système Boehm, Albert) et de saxophones (Sib, mib, soprano, alto, ténor…) : styles et répertoires turc/bulgare (en particulier traditions tsiganes)
VIOLON/CORDES FROTTEES (Ruben Tenenbaum) : makam et répertoire ottomans
CHANT et saz (Ruşan Filiztek) : chant turc et kurde
PERCUSSION (Georges Andrès, Neşet Kutas) : techniques et rythmes des Balkans et de Turquie, darbuka, tapan/davul, daf kurde, etc.

Note : l’apprentissage des rythmes passe également par le mouvement, et donc la DANSE, comme on peut le voir sur la vidéo (5:08). Cet aspect de la transmission peut être développé selon la demande…

Mêmes modalités que l’an dernier, avec l’ouverture des percussions aux débutants:
-la clarinette des Balkans et de Turquie (styles tsiganes en particulier).
-le chant kurde et ses ornementations spécifiques, avec excursions possibles vers les répertoires arménien et kurde d’Iran.
-l’admission de stagiaires débutants en percussion et techniques digitales (darbuka, daf).

OBJECTIFS DU STAGE :
Ce stage propose une initiation ou un approfondissement des savoirs et pratiques du makam (musique classique ottomane) et des rythmes classiques et populaires des Balkans et de Turquie.
L’effectif ne dépasse pas 20 stagiaires au total, ce qui permet un travail approfondi, et facilite le suivi individuel.

voix, instruments sans frettes (cordes frottées), clarinette : apprentissage des intonations du makam (micro-intervalles) ; répertoires, styles, phrasés, ornementation.
-percussion : apprentissage des rythmes asymétriques (aksak) des Balkans et de Turquie, style et ornementation.

REPERTOIRES : -Musique classique ottomane instrumentale (violon et clarinette); -répertoires grecs, bulgares, turc, kurde, arménien (instrumental et chanté), tsigane de Turquie et de Bulgarie

NIVEAUX REQUIS : Clarinette(s) et saxo, violon/cordes frottées : bonne pratique de l’instrument dans d’autres styles musicaux ; niveau débutant ou moyennement avancé pour les makams (il sera particulièrement tenu compte des stagiaires déjà venus à un stage de la Baudière) ;  – Chant : pratique du chant (amateur/professionnel) de tradition européenne ; quelques connaissances préalables des styles de l’orient ; – percussions : est requis un bon sens du rythme ; niveau débutant accepté, pour s’initier aux pratiques digitales (darbuka, daf), particulièrement adaptées à l’accompagnement du chant ; percussionnistes classiques désireux d’apprendre ces techniques.

Dans tous les cas, contacter l’association pour demander des précisions et pour être mis en relation avec les formateurs.

-LA JOURNEE DE STAGE se déroule comme suit :
-Matin (10h-13h) cours collectifs :

-Ecoute musicale commentée, contextes culturels;

-Initiation à la percussion et au chant modal pour tous (matin)

Après-midi (15h-19h): 
-Master-classes instrumentales et suivi individuel ;-

-Pratique collective (fin de journée)

Durée totale du stage : 35 h

Le samedi 25/07 est consacré le matin à une répétition générale pour le concert final qui a lieu le soir au théâtre de Rochetrejoux.

6-11 juillet 2020 : STAGE ‘OUD, PERCUSSION – Tarek Abdallah et Adel Shams el-Din – Tradition arabe orientale, répertoire du takht égyptien

TAREK ADEL

<read in English>

MODALITES DU STAGE 

Deuxième édition de ce stage inauguré l’été 2018 : Ce stage s’adresse à des joueurs de  ‘oud et à des percussionnistes désireux d’aborder les répertoires classiques de la tradition arabe orientale, et du taht égyptien. Il s’appuiera sur deux master-class au choix, les deux formateurs travaillant en parfaite synergie. Pratique collective en fin de journée. Concert de fin de stage le 6è et dernier jour.

-Niveaux : – moyen et avancé. Voir avec les enseignants lors de l’inscription, notamment en adressant à l’association un fichier mp3 ou vidéo.

(NB : Pour les percussionnistes débutants : il y a des places dans l’autre stage)

-objectifs :  

‘oud : interpréter des formes traditionnelles composées et semi-composées (bašraf-s/peshrev, dūlāb-s, samāī, samāī dārig, taḥmīla). Travail autour de quelques maqam-s en nombre limité 

  • -techniques de jeu : – main droite : mode de jeu régulier (rīsha maqlūba) et irrégulier (rīsha habiṭa), rapport entre plectre et rythme ; -main gauche : règles de doigtés associés à chaque maqām  abordé pendant le stage.
  • improvisation modale mesurée sur les cycles rythmiques wahda, bamb, aqṣāq ;
  • improvisation modale non-mesurée (taqsīm mursal)  parcours mélodique, modulation.

percussion : 

  • Tenues et techniques digitales ; ornementations, technique du riqq en particulier. Mais également darbuka, bendir (daf) : comme l’effectif reste réduit, Adel a tout le temps de s’occuper de chacun!
  • Travail sur tout type de cycle rythmique, simples ou complexes, selon le niveau des stagiaires.
  • Apprentissage des cycles rythmiques complexes.

Prix (frais pédagogiques + pension complète) :

  • Auto-Financemement : 650 € // Etudiants, demandeurs d’emploi : 500€.
  • Conventionnements : AFDAS (musiciens intermittents) : s’adresser à sa délégation. – Les demandeurs d’emploi peuvent faire valoir leur droit à la formation auprès de Pôle Emploi, les enseignants de musique auprès de leur employeur.

Les stagiaires sont accueillis le dimanche 5/07. En venant de Paris, il y a un train qui arrive vers 21h30, et généralement pas trop cher… Mais avant tout, contactez l’asso. pour coordonner les arrivées (nous faisons 1 ou 2 navettes pour aller vous chercher, la gare étant à 35 km). Pour plus de renseignements géographiques, voir ici

>Pour consulter les modalités d’inscription

STAGES D’ETE 2018 : il reste des places!

Pour le stage Modes et Rythmes (23-28/07) : Clarinette, violon, chant et percussion, il reste des places. En particulier en percussion : daf kurde, darbuka, tapan/davul : nous rappelons que la pédagogie de Neşet s’appuie sur le corps en mouvement et la danse, et que la master-class de percussions est ouverte aux débutants.

Stage de ‘oud et percussions riqq, darbuka, traditions d’Egypte (06-11/08): les inscriptions sont toujours ouvertes pour Tarek Abdallah et Adel Shams! C’est une occasion unique d’avoir des interprètes d’une telle stature auprès de soi pendant 6 jours, et de recevoir leur tradition.

Concerts de l’Ensemble Balk’Or en Vendée, les 13 et 14 avril

L’ensemble Balk’Or (www.balkormusic.com) donnera un concert le vendredi 13 avril à 20h30 à la Chapelle Notre-Dame de Lorette, La Flocellière 85700, invité par l’Association d’aides au migrants AMI Pouzauges (voir également sur Facebook). Entrée 10€, gratuit pour les moins de 12 ans.

Ce concert sera suivi d’un second concert à la Roche-sur-Yon, le samedi 14 avril à 20h30, à la Maison de Quartier Pont-Morineau, Place de Coubertin La Roche-sur-Yon (Tél. : 02 51 37 88 05)

Eté 2017 : parcours à travers les master-classes

Cette année, des trois stages proposés, seulement un a été confirmé, celui des Balkans/Turquie, « modes et rythmes ». Les deux autres (chant byzantin/ottoman, musiques d’Iran/Asie Centrale) n’ont pas recueilli assez de candidats pour les mener à bien.

De nos 4 master-class, celles de violon et de chant étaient les plus fréquentées, celles de ‘oud et de percussion, un peu moins. Rappelons que nos stages privilégient l’effectif léger pour ménager la proximité et le suivi individuel : avec 15 stagiaires au total cette année, l’équilibre était parfait.

voici un petit parcours à travers les classes et ateliers :
1. Master-class de chant avec Gülay Hacer Toruk : cette année, plusieurs répertoires différents, allant de la Thrace tsigane au Caucase, en passant par les chants judéo-espagnols en ladino.. Apprentissage oral, par imitation.

2.Master-class de violon, avec Ruben Tenenbaum : transmission orale, travail sur la mémorisation. Les aspects théoriques, —makam, intonation, intervalles, etc.— sont abordés à partir du répertoire étudié.

3. Master-class de percussion, avec Georges Andrès : double apprentissage, à la fois des rythmes eux-mêmes (en particulier les rythmes aksak turcs et balkaniques), et des techniques instrumentales, comme ici en cours individuel

4. Master class de ‘oud, avec Alexandros Papadimitrakis :

5. Promenade à travers quelques ateliers de pratique collective : à partir du 3è jour de stage, quand les stagiaires se sont « installés » dans leur pratique, les fins d’après-midi réunissent tout le monde, ou des sous-groupes, pour partager des répertoires

Dernières nouvelles : LES STAGES DE L’ANNEE 2017

Nous sommes heureux, avec tous nos voeux de nouvel an, de vous annoncer trois stages désormais prêts pour l’année 2017 (cliquez sur le nom du stage)

2-5 juin 2017 : CHANT BYZANTIN ET MAKAM OTTOMAN

avec Georges Abdallah (chant), Alexandros Papadimitrakis (‘oud), Ruben Tenenbaum (violon) et Jérôme Cler.

descriptif et programme du stage : depliant-stage-byzantin-ottoman-2017

10-15 juillet 2017 : MUSIQUES D’IRAN et d’ASIE CENTRALE

avec Guzal Muminova, venue d’Ouzbekistan (dotar, rubab ouzbek, chant), Leyli Atashkar (setar, tar), Jean During (tar, setar, vièle sorud baloutche, tanbur kurde)

descriptif et programme du stage : depliant-stage-iran-asie-centrale-2017

24-29 juillet 2017 : MAKAM, RYTHMES : Balkans, Grèce, Turquie Ottomane et rurale 

Ruben Tenenbaum : violon, tradition du makam turc/grec.  – Alexandros Papadimitrakis (‘Oud, tradition ottomane et grecque),  Jérôme Cler (Saz turc) .Gülay Hacer Toruk (Chant de tradition turque). Georges Andrès (Percussions : Balkans/Turquie)

descriptif et programme du stage : depliant-stage-dete-2017-ok

FICHE D’INSCRIPTION POUR TOUT STAGE : fiche-dinscription-tous-stages

Pour se faire une idée de l’ambiance de nos stages, voici un petit aperçu datant de 2015 :

Stage 2016 et concert de fin de stage

Le stage commence ce lundi 11 juillet. Cette année, nous avons pris le parti d’un petit effectif (10 stagiaires). Deux instruments sont à l’honneur : le ‘oud et le violon. A partir de mardi matin se joint au stage principal un nouvel instrument, qui n’avait pas été prévu initialement : le qanun (ou kanûn), avec Chaïma Gaddour venue de Tunisie pour enseigner. La classe de chant (qui aurait dû être animée par Emir Bouzaabia), a été annulée.

Comme chaque année, après une introduction « théorique » à la journée (à propos des langues musicales, modes et rythmes), les rythmes seront enseignés à tous, par le geste et sur la percussion (daf et darbukka), chaque matin. Suivront les cours d’instruments, et  la journée se terminera par la pratique collective en 2 ou 3 groupes, par petites formations.

Comme à chaque session depuis 2014, c’est Catherine Pinguet qui va cuisiner pour cette assemblée musicale réunie à la Baudière…

Le concert de fin de stage aura lieu au théâtre de Rochetrejoux, le samedi 16 juillet à 19h.