In memoriam Kheireddine Sahbi, 13 novembre 2015, Paris

DSC_0322

Le week-end du 1er mai dernier, nous avons comme chaque année organisé un séminaire de master de musicologie « au vert » à la Baudière. Etait présent, parmi les étudiants, Kheireddine Sahbi, brillant violoniste algérien qui travaillait sur la musique arabo-andalouse. 6 mois plus tard, le 13 novembre, alors qu’il rentrait chez lui après une répétition, il est tombé sous les balles, rue de la Fontaine-au-Roi. Il avait grandi, et construit sa personnalité de musicien, pendant la guerre civile en Algérie, mais c’est en France, où l’avait amené en 2014 l’espoir de parfaire sa formation à la Sorbonne, que sa vie lui a été retirée, au détour d’une rue.

Ce week-end du premier mai, nous étions 7, originaires d’Algérie : Kheireddine Sahbi et Tahar Bedjguelel ; du Brésil : Cecilia Pires ; de Cuba : Elis Roca García ; de Chypre : Antonis Hadjiantonis ; de France : Alice Mazen et Jérôme Cler.

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s