Historique

A la Baudière, petit village vendéen, une vieille maison familiale vit depuis de nombreuses années au rythme des musiques traditionnelles : musiciens de France, des Balkans, du Moyen-Orient, d’Asie centrale, s’y sont retrouvés chaque été pour y faire étape entre deux festivals, ou tout simplement pour s’y ressourcer, créer et échanger autour de leurs traditions. C’est la maison  d’un enfant du pays, Jérôme Cler, enseignant-chercheur en ethnomusicologie à l’université de Paris-Sorbonne, spécialiste des musiques d’Europe orientale et de Turquie, qui longtemps avait rêvé, avec quelques amis, d’en faire un lieu de transmission et d’échanges musicaux, jusqu’à ce que ce rêve se concrétise en 2012 par la création d’une association, avec Issa Murad, luthiste palestinien, Cippora Lenglet et Marion Buisset, étudiantes en gestion de la musique à l’Université Paris-Sorbonne. Dans la foulée eut lieu en août 2012 la première résidence d’artistes, puis à partir de 2013 La Baudière a commencé à accueillir des stages formant aux langages des musiques orientales, au chant, et à la pratique instrumentale.
Le projet a pour vocation d’ouvrir les résidences d’artistes, et les stages, à son territoire, de permettre aux habitants de la région et aux visiteurs de découvrir ces univers culturels et musicaux, de créer des ponts avec le monde associatif de la région, en matière de musique et danse traditionnelles. Ainsi, entre l’Europe orientale, le Moyen-Orient, et l’ouest de la France, les rencontres musicales et dansantes pourront devenir un élément important de l’agenda estival vendéen.
Document à télécharger :
PRESENTATION GENERALE BALKOR