L’association la Baudière et le projet Balk’Or

Suivez les actualités de l’association! >>>

La Baudière est un petit village vendéen, où une vieille maison familiale vit chaque été depuis les années 90 au rythme des musiques traditionnelles : musiciens de France, des Balkans, du Moyen-Orient, d’Asie centrale, etc. s’y sont retrouvés pour y faire étape et s’y ressourcer, créer et échanger autour de leurs traditions. C’est la maison d’un enfant du pays, Jérôme Cler, enseignant-chercheur en ethnomusicologie à l’université de Paris-Sorbonne, spécialiste des musiques d’Europe orientale et de Turquie. En 2012 fut créée une association, avec deux buts :

  •  la transmission, sous forme de stages/master-class, des musiques traditionnelles du Moyen-Orient, des Balkans, et depuis 2017 d’Asie Centrale ;
  •  l’accueil de résidences de musiciens.

L’association La Baudière a pour vocation d’ouvrir les résidences et les stages au territoire à l’entour, de permettre aux habitants de la région et aux visiteurs de découvrir ces univers culturels et musicaux, de créer des ponts avec le monde associatif de la région, en matière de musique et danse traditionnelles. Ainsi, entre l’Europe orientale, le Moyen-Orient, et l’ouest de la France, les rencontres musicales et dansantes peuvent devenir un élément important de l’agenda estival vendéen.

Vous pouvez adhérer à l’association, si vous souhaitez la soutenir dans sa lutte : en effet, créer un pôle de musiques orientales dans un bocage vendéen très « occupé » par le Puy-du-Fou, et dans une région qui ne soutient pratiquement pas les pratiques de musiques traditionnelles, c’est une vraie lutte!

Vous pouvez adhérer également, si vous avez déjà participé à un stage, ou assisté à un concert, ou encore simplement par amitié…

Pour adhérer, téléchargez : adhésion

Enfin, la Baudière accueille des résidences de musiciens, et en particulier héberge depuis 2012 un projet de création musicale autour des traditions de Grèce, de Turquie, et du Moyen-Orient, qui a obtenu un soutien de la Fondation de France (dispositif des Nouveaux Commanditaires), engageant la Mairie, et un petit cercle d’amis des environs. Après des premiers tâtonnements, et fort de ce soutien, le projet Balk’Or s’est clairement orienté à partir de l’été 2015 vers un travail de composition et d’arrangements originaux, comme en témoigne le film de présentation que voici :
Présentation de l’ensemble Balk’Or

Impression